Vidéos > Le microclimat de Paris

Vidéo WIBBITZ Explication

Le microclimat de Paris

par
Il existe un microclimat parisien, caractérisé par un «effet d’îlot de chaleur urbain». Cela s’explique par plusieurs facteurs : le bétonnage très important de la région, matière qui absorbe la chaleur plus rapidement que la terre et qui participe au réchauffement de l’atmosphère. L’activité humaine également produit de la chaleur : usines, techniques de chauffage parfois vétustes, moteurs d’avion et de voitures. Mais ce réchauffement n’est pas le même pour tous les arrondissements, il peut y avoir une différence de 2 à 4°C entre eux : les plus chauds de Paris sont les 2e, 3e, 8e, 9e, 10e, et 11e arrondissements. Lors de la canicule de 2003, il y avait entre 4 à 7°C de plus dans ces zones qu’en petite couronne!

À lire aussi