Vidéos > Le microclimat de Paris

Vidéo WIBBITZ Explication

Le microclimat de Paris

par
Le microclimat de Paris
Il existe un microclimat parisien, caractérisé par un «effet d’îlot de chaleur urbain». Cela s’explique par plusieurs facteurs : le bétonnage très important de la région, matière qui absorbe la chaleur plus rapidement que la terre et qui participe au réchauffement de l’atmosphère. L’activité humaine également produit de la chaleur : usines, techniques de chauffage parfois vétustes, moteurs d’avion et de voitures. Mais ce réchauffement n’est pas le même pour tous les arrondissements, il peut y avoir une différence de 2 à 4°C entre eux : les plus chauds de Paris sont les 2e, 3e, 8e, 9e, 10e, et 11e arrondissements. Lors de la canicule de 2003, il y avait entre 4 à 7°C de plus dans ces zones qu’en petite couronne!

À lire aussi