Vidéos > Pluie et averse : quelles différences ?

Vidéo WIBBITZ Explication

Pluie et averse : quelles différences ?

par

La pluie se différencie de l’averse par son origine, son intensité, sa durée et la taille des gouttes d’eau. Ces dernières varient en moyenne de 0,05 mm pour la bruine à 6 mm, voir davantage dans les nuages très orageux. La pluie se caractérise par sa continuité et son intensité, faible à modérée, assez constante. Les pluies se produisent souvent sous une couverture de nuages horizontaux et plats. Elles sont associées à la formation d’un front lorsque deux masses d’air de températures différentes se rencontrent. Les averses sont ressenties différemment en raison de leur soudaineté, leur intensité parfois très forte et leur caractère très éphémère. Cette violence, intensité et soudaineté des averses s’expliquent par le type de nuages qui favorisent l’accumulation des gouttes d’eau à l’intérieur de ceux-ci. Il s’agit de nuages de l’espèce des cumulus congestus et cumulonimbus. On retrouve ces derniers lors des situations instables et orageuses. Les prévisions de pluies présentent une meilleure fiabilité que celle des averses, car la modélisation de leurs causes est plus simple. Les averses se forment à partir de l’instabilité de l’atmosphère, un phénomène local bien plus compliqué à modéliser.

À lire aussi