Vidéos > Pourquoi est-ce difficile de prévoir la dissipation des brouillards

Vidéo WIBBITZ Explication

Pourquoi est-ce difficile de prévoir la dissipation des brouillards

par

L’automne est la saison la plus favorable à la formation de brouillards à cause des premiers refroidissements importants souvent en relation avec des passages perturbés alternant avec des périodes anticycloniques. Les régions humides sont par définition les plus exposées, comme les vallées (l'Alsace), les zones forestières (les Landes), les zones marécageuses (la Sologne) et les zones côtières pour les brouillards d'advection d'origine maritime. Comment expliquer la difficulté à prévoir leur dissipation ? Cela dépend d’abord de la force du vent : à quelques km/h près, les délais peuvent être retardés. Cela tient aussi à la température : si l’air reste froid dans les vallées, le brouillard ne se dissipera pas ou très difficilement. Les prévisions générées par des modèles numériques ne sont pas plus performantes que les météorologues sur ce sujet : les logiciels ont du mal à anticiper ces phénomènes même si la science météo progresse.

À lire aussi